État actuel

État futur

7 juin 2017

L'effacement du barrage de Pont-Sal

D’ici quelques mois, le site de Pont-Sal retrouvera son aspect antérieur à la construction du barrage en 1960.

16 octobre 2017

La renaturation du Sal

À l’emplacement de l’ancien barrage, le cours d’eau va retrouver son fonctionnement et son lit naturel.

16 octobre 2017

Le barrage de Pont-Sal : bientôt une vieille histoire !

Cette retenue d’eau a été construire en 1960. Elle disparaîtra du paysage en 2017.

16 octobre 2017

La démolition de l'usine d'eau potable

Pendant plus de 50 ans l'usine de production d'eau potable a alimenté la région de Vannes-Ouest.

16 octobre 2017

La vidange de la retenue de Pont-Sal

Pour réaliser les travaux d'effacement du barrage et de l'usine, la retenue d'eau est vidangée. Cette vidange est accompagnée d'une gestion des sédiments et par une pêche de sauvegarde.

16 octobre 2017

Bois de Pont-Sal

Le barrage est situé aux abords de la forêt de Pont-Sal où le conseil général a créé des chemins de randonnée. Un circuit pédagogique pourrait être mis en place......

16 octobre 2017

Actualités du Chantier de Pont-Sal

Suivez l'actualité du chantier semaines après semaines.

Mentions Légales

7 juin 2017

L'effacement du barrage de Pont-Sal

Depuis plusieurs années, Eau du Morbihan s'est engagé dans un projet exemplaire qui se concrétise en 2017 : 

  • L’effacement du barrage de Pont de Sal
  • La déconstruction de son usine de production d'eau potable
  • La renaturation du site situé sur la commune de Plougoumelen.

Un véritable cas d'école : Déconstruire ce barrage et redonner au site son aspect initial demande des compétences et des techniques bien particulières et une démarche exemplaire de partenariat.

 

 

Les partenaires du projet

- Le SIAEP (syndicat intercommunal d’alimentation en eau potable) de Vannes-Ouest est propriétaire des installations (barrage, usine, retenues, conduites.

- Eau du Morbihan exerce la compétence Production depuis 2012. Les ouvrages sont mis à disposition par le SIAEP à Eau du Morbihan qui porte donc le projet.

- Le Département du Morbihan est propriétaire du bois de Pont-Sal en tant qu’espace naturel sensible. Ce bois qui entoure la retenue est ouvert au public. Le Département est également co-financeur du projet d’effacement.

- La Commune de Plougoumelen qui s’investit dans la trame verte et bleue.

- La DDTM pour les aspects réglementaires ainsi que l’Agence française de biodiversité (AFB, ex-ONEMA) qui apporte son expertise concernant la continuité écologique.

- La Fédération départementale de la pêche et de protection des milieux aquatiques (FDPPMA) apporte sa connaissance du site et son expertise, ainsi que les associations locales de pêche (La Gaule Alréenne et la Gaule Vannetaise).

- L’Agence de l’eau Loire-Bretagne en tant que co-financeur important de l’opération.

- Le syndicat mixte du Loc’h et du Sal, porteur du contrat territorial milieux aquatiques, a été également associé au projet.

- Les bureaux d’études SCE et AD Ingé, maitres d'œuvre du projet.

 Le site de Pont Sal aujourd'hui

 Le site de Pont Sal dans quelques mois

Source: Eau du Morbihan

 

Pourquoi un tel projet ? 

Août 2012 : le site de production d'eau potable de Pont-Sal est arrêté. La station est vétuste (1960) et une pollution du cours d'eau à été générée par un départ de boues de lavage des filtres de l'usine.

2014 : Eau du Morbihan réalise une étude sur l'avenir du barrage. Cette étude envisage deux scénarios possibles : La conservation ou l'effacement complet du barrage.

Le 26 mars 2015 : après avoir pesé les conséquences techniques, économiques, environnementales et réglementaires de ces deux options, c'est l'effacement du barrage qui l'emporte (décision du SIAEP, propriétaire).

Eau du Morbihan se voit confier la conduite de l'opération (maîtrise d'ouvrage). Les études préliminaires et la maitrise d'oeuvre du projet sont confiées au groupement de bureaux d'études SCE et AD Ingé.

 

Source: Her-Bak Médias

Source: Her-Bak Médias + Eau du Morbihan

 

Le phasage et le planning des travaux :  

 

Durée des travaux : 6 mois, entre juin et novembre 2017

Surveillance et remise en état finale du site : 1 an, entre novembre 2017 et novembre 2018

 

Les différentes étapes du chantier dans cette animation infographique : 

 

 

 © Eau du Morbihan / Réalisation Her-Bak Médias

ÉTAPE 1

Fin mai 2017 : Démolition et modification des conduites d'eau potable en aval

 

ÉTAPE 2

Juin 2017 : Aménagement des 2 filtres aval et vidange du plan d'eau

  

ÉTAPE 3

Juillet et aout 2017 :  Désamiantage de l'usine

 

ÉTAPE 4

Septembre 2017 : Démolition de l'usine, du barrage et murs côté rive droite

 

ÉTAPE 5

Octobre-Novembre 2017 : Renaturation de la berge en rive droite et remise en état de la plateforme

 

extrait du plan correspondant de l'infographie video

 

ÉTAPE 6

Novembre 2017-Octobre 2018 : Surveillance, entretien des filtres et remise en état finale du site

Sources images des étapes: Eau du Morbihan

Quelques éléments financiers

En investissement :

Travaux (barrage, usine, curage, berges, remise en état, curages d’entretien post-travaux) : 420 000 € HT.
Mesures de suivi (suivi physico-chimique, pêche de sauvegarde) : 10 000 € HT.
Maîtrise d’œuvre, étude sociologique, dossiers réglementaires, coordination SPS, études et diagnostics complémentaires, communication, frais divers : 133 000 € HT.
Etat initial année 0 : 12 000 € HT

Le montant de l’opération s’établit ainsi à 575 000 € HT (études et travaux).

Le financement de cette opération est équilibré par :

Participation du Département du Morbihan : 100 000 € (soit 17.4 %)
Participation financière de l'Agence de l'Eau (62.6 % pour arriver au plafond de 80 % d’aides au total) : 360 000 €
Autofinancement ou emprunts par Eau du Morbihan (20 %) : 115 000 € HT
Soit un total de 575 000 € HT

Le suivi post-travaux, d’un montant estimé à 80 k€ € HT, fait l’objet d’une réflexion par le groupe de pilotage, notamment sur la maîtrise d’ouvrage et le financement.

 

 

Pour aller plus loin:

 

Rapport avant Projet